Le gâteau des Reines

“Les Gateaux des Reines” à Saint Chamas de Marc et Muriel Vinai

Dimanche 14 janvier 2018

Nous sommes arrivés les uns après les autres, au lieu de rendez-vous et Muriel nous attendait avec café, thé, chocolat chaud accompagnés de gâteau marbré et de crêpes faites maison, moelleuses à souhait, ça tombait bien car cela nous a fait patienter en attendant Jacky qui était un peu en retard !!!

Le départ s’est fait à pied tellement nos chevaux étaient fringants, sous pression d’une inaction de plusieurs jours, dû au mauvais temps. Tout le monde était heureux de se retrouver, et surtout de ne pas avoir annulé cette journée perso, puisque la météo annonçait de la pluie. Marc nous guidait d’un bon train à travers les chemins qu’il connait si bien et qu’il faisait découvrir pour certains d’entre nous. ” Le mur des abeilles” entre autre et bien d’autres coins dont je n’ai pas retenu le nom, tellement j’étais heureux de discuter. Nous sommes arrivés vers midi chez nos amis, avec un très bon accueil et installés pour boire un excellent vin chaud, accompagné de toast de pain chaud à la tomate et fromage. Le barbecue nous attendait et tout le monde s’est fait cuire ses grillades, dans une très bonne ambiance, puis nous avons dégusté les gâteaux “des reines” et bu le cidre bien frais et vers 14 h nous avons pris le départ sous quelques gouttes de pluie, mais finalement pas d’averses comme annoncée, pour notre plus grande satisfaction. Le retour s’est fait par de belles pistes dans une atmosphère joyeuse et décontractée. Muriel nous attendait aux camions avec le restant des gâteaux et des boissons chaudes et froides. Finalement nous avons bien fait de ne pas remettre cette belle journée, où reines et rois ont été mis à l’honneur en découvrant les fèves. Un grand merci à nos amis, Marc et Muriel, qui nous ont reçu “comme des rois” et nous leur disons bien volontiers : à l’année prochaine.

Alain Armilano

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*