J.P « Gâteaux des Rois à St Chamas » 8 janvier 2023 de Marc & Muriel VINAI

Quand je pars de la maison à cheval vers 8h, quatre gouttes tombent, mais bon… gardons le moral, ça va aller, la pensée positive !!!!  Et effectivement, en arrivant au point de départ, tout le monde est là et le beau temps aussi !

Après avoir récupéré ma vingtaine de cavaliers, je leur fait faire le chemin des bories toujours aussi magnifique !!

En route nous retrouvons notre Jackie, mondialement connue qui arrive au galop et met le bazar à l’arrière du groupe ! Puis nous arrivons aux écuries ou d’excellents vins chauds (avé modération) rouge et blanc, ainsi que des «amuses gueules» préparés avec passion par

Mumu, nous attendent. 

Elle nous avait aussi préparé le petit déjeuner au départ avec de très bons cakes et cookies fait maison.

Les planchas tournent à plein régime! (le seul régime du jour!), les côtes de bœuf succèdent 

aux merguez et autres côtelettes d’agneau ! Puis c’est le tour des galettes des rois et au cidre.

Apres un café arrosé par la verveine de Magalie venue avec toute sa petite famille faire la bise aux copains, nous reprenons le chemin du retour en passant par le bord de la Touloubre pour une arrivée vers 16h.

Nos cavaliers sont arrivés tous apaisés et repus, une belle remise en selle pour cette 

première rando de l’année bien sympathique… 

A bientôt sur les pistes !!!

Marco

Voici le lien pour voir l’album et les photos prises par : Maya, Muriel, Sandrine et Bernard

J.P « Souvenir H. Roques » à Eygalières 18 décembre 2022 de Marc Vinai

Nous étions une cinquantaine de cavaliers au départ de la balade dont une dizaine du 13 à Cheval !

Une petite gelée blanche a persisté jusqu’aux alentours des 10 heures puis ce fut grand beau temps sur les sentiers qui étaient très bien balisés.

L’arrivée vers 12h en plein soleil où nous attendaient le vin chaud et les pizzas à été précédée d’une bénédiction des chevaux par un curé à « l’ancienne » genre Don Camillo !! 🙂

Après avoir revu les copains de tous horizons, vers 15h, les chevaux reprirent le chemin de l’écurie!

A l’année prochaine !

Marco

Voici le lien pour voir l’album et les belles photos prises par Lise

J.P « Souvenir Roger Didier » à Peynier le 11 décembre 2022 d’Alain Armilano

Rendez-vous au parking du boulodrome de La Bouilladisse.

Eloïse, Patricia, Florence, Georges, Sébastien et Cathy sont arrivés les premiers et préparent leurs chevaux. On rajoute une épaisseur sous les vestes, on sort les bonnets, les gants. Le thermomètre annonce -3°, -6° pour certains… Les flaques d’eau sont gelées sur le parking, les naseaux des chevaux « fument » lorsqu’ils sortent tranquillement des véhicules. Les sourires sont là et brillent plus que le soleil qui est bien timide et que nous espérons.

Premiers évènement de la journée : Alain arrive avec la porte de son camion grande ouverte : le matériel prend l’air ? Journée porte ouverte ? Suivrons-nous notre président dans cette nouvelle conduite ? Pas sûr… Les sourires s’agrandissent.

Deuxième évènement : Marie Thé qui suit Alain a oublié une partie de la collation du matin, et zut, demi-tour express. Nous préparons tranquillement nos chevaux en blaguant sur nos deux étourdis du jour.

La journée commence avec la bonne humeur habituelle du 13HVal, sous un soleil timide mais prometteur, la panse réchauffée par les boissons chaudes et les gâteaux de Marie Thé.

Nous sommes 17 cavaliers, chevaux fringants et tous motivés pour passer une belle journée ensemble.

Belle matinée qui reste fraîche, ponctuée de petits évènements dont une chute sans gravité et quelques arrêts pipi (brefs et rares dans de petits rayons de soleil).

Nous voyons les sommets enneigés des Alpes, grandiose spectacle. Le massif des Ecrins ? Peut-être.

Nous arrivons au centre équestre de Peynier vers 13 h, où Claude et sa famille nous accueillent.

Les chevaux sont installés dans la carrière, au soleil, certains avec leur couverture.

Les anciens cavaliers du 13, arrivés en voiture, sont là et les amis se retrouvent.

Nous nous installons bien au chaud, le poêle ronfle, une grande table est dressée pour 31 convives.

Après l’apéritif, Claude et sa fille nous servent la brouillade aux Truffes, suivie d’une daube de taureau (je crois), absolument excellente, le fromage et une bûche géante façon omelette Norvégienne, flambée au rhum, qui n’a pas flambé, le tout délicieux. Un régal. Ambiance Noël. Sourires, blagounettes, sourires, rires, dont celui d’Aline. On en oublierait nos chevaux…

Gérard sonne le rappel.

Nous apportons de l’eau aux chevaux, ils sont au soleil et tout va bien.

En selle vers 15h avec 15 cavaliers, 2 ayant décidé de ne faire que la matinée.

Retour par de belles pistes et chemins vers 16h30 au parking de La Bouilladisse. Marie Thé est là avec des boissons chaudes.

Chacun repart ravis de cette magnifique journée et de toutes celles qui suivront.

Merci à tous pour ces bons moments. 

Véronique

Voici le lien pour voir l’album et les photos prises par : Cathy, Eloïse, Patricia et Maurice

                                                                                                           

W.K à Eygalières les 3 & 4 décembre 2022 de Marc VINAI

Nous voilà arrivés à Eygalières, un petit groupe seulement ! 

La rando qui devait être complète a fondu comme neige au soleil ! Covid, rhume en tout genre,  peur du mauvais temps ….. Mais quoi qu’il en soit l’accueil et le lieu sont toujours impeccables et on y vient chaque fois comme on visite sa famille ! 

Nous passons une agréable soirée hivernale autour de la cheminée,  Monique comme toujours nous régale. 

Le lendemain, c’est sûr qu’en matière de temps on a vu mieux ! 

On prend des forces au petit déjeuner, on met des épaisseurs et on décide de partir. Un crachin assez froid et un épais brouillard nous accompagnent. Les chevaux pas du tout dérangés par le froid sont en forme et vont bon train.

Les paysages sont méconnaissables sous cette brume Irlandaise, les Alpilles nous montrent un visage différent,  bien loin de la fournaise de cet été! Nous décidons de ne pas nous arrêter à midi et faisons la balade de 6 h d’une traite, autant manger au chaud. La cheminée nous attend, quelle douce présence !  On déballe le pique nique dans la salle à manger.

La fin de journée va s’étirer sous une chaude langueur, les chevaux sont à l’abri,  nous n’avons qu’à profiter de l’instant, de la compagnie de tous, du crépitement du bois dans l’âtre …. attendre l’apéro et encore le bon repas de Monique. 

Le dimanche matin le temps est très maussade, nous décidons tous après le petit déjeuner de rentrer. Encore un grand merci à Monique et René, à Marc pour nous avoir guidés, et aux cavaliers opiniâtres  du 13 !!

Aline ANFOSSI CONNES

Voici le lien pour voir l’album et les photos prises par : Eloïse, Muriel et Lilian 

W.K chez Pascale en Arles les 19 & 20 novembre 2022 de Pascale Gandiol

Avec le jeu des cavaliers qui quittent la rando et ceux qui les remplacent, c’est grosso modo une dizaine de participants qui se regroupent dans les champs de  Pascale et Jean-Philippe dès 16 h le vendredi 18 novembre pour installer les parcs de leurs fidèles compagnons et prendre possession des confortables couchages que nos hôtes mettent à notre disposition. 

Le soir, l’apéritif près du feu et le repas avec toutes ces bonnes choses apportées par les uns ou les autres sont partagés dans la TRES  bonne humeur.

Le samedi matin à 9 h 30, le petit groupe motivé arpente rapidement les chemins variés de ce coin des Alpilles jusqu’à “la cabane du garde” où ceux qui ont faim s’arrêtent pour s’installer autour d’une jolie table ronde bien placée au soleil pendant que d’autres se laissent convaincre de chevaucher plus loin pour profiter d’une vue panoramique de toute beauté par une belle piste propice à un long galop.

Le clou de la journée sera sans contexte le passage d’un rideau dense de roseaux disposés de part et d’autre du chemin: aveuglés et désorientés, nous devons notre salut à nos courageuses montures qui trouvent apparemment un certain plaisir à se déplacer sur plusieurs mètres dans cet inattendu dédale vert.

Pour le retour vers les camions, Pascale a la bonne idée d’emprunter une piste parallèle au canal de l’aqueduc où nous cheminons protégés du mistral et  réchauffés par les salutaires rayons du soleil couchant.

La soirée pizzas tient toutes ses promesses avec ses rires à gorges déployées, ses bonnes blagues et quelques chants qui ponctuent avec brio les remarques blagueuses de cavaliers décidément bien gais.

Le dimanche, les montures permettent de rejoindre le pont de Langlois (structure en bois et articulée pour permettre le passage des embarcations dans le canal d’Arles à Bouc) figé à jamais en 1888 par Vincent Van Gogh dans une de ses toiles. 

Après quelques galops, retour à 13 h au mas Peyrol pour un dernier déjeuner avant que tout le monde se sépare à regret tant le WE fut convivial.

Pascale nous promet que, l’année prochaine, nous irons encore plus loin dans le massif. Hâte d’y être !

Betty

Voici le lien pour voir l’album et les photos prises par nos deux photographes : Maya et Poupette

WKend à St Julien le Montagnier  5 & 6 novembre 2022 de Gérard SCHINTU

Le vendredi soir sonne l’arrivée de nos cavaliers du 13 à cheval au gîte des Campeaux à Saint Julien le Montagnier. Une partie du groupe, arrivant la veille, profite du confort de ce beau lieu et de l’accueil de nos hôtes. Un kir nous attend une fois installé, avec une de leurs spécialités au poulet et poivrons qui nous ont régalés, suivi d’un bon dessert maison.

Le samedi matin le reste du groupe arrive pour cette belle journée de randonnées qui s’annonce. Mais sur la route quelques petits ennuis de GPS retardent Yvan, Véronique et Éloïse qui arrivent avec 45minutes de retard. Une préparation rapide des chevaux et le groupe est en route. Les chevaux frais et plein d’énergie sont en forme marchant d’un pas dynamique, tout le monde est bien couvert vu les 3 petits degrés présent de bon matin. On découvre les chemins rouge ocre de cette belle région. Des chemins encore inondés par endroits où nos chevaux passent aisément ces marres aux reflets orangés. Nous prenons la direction du lac de Quinson, sous les directives de Gérard qui ne lâche pas sa carte et nous fait découvrir de magnifiques points de vus comme le barrage de Quinson sur le Verdon.
Le soleil toujours avec nous et les températures plus clémentes, nous profitons de prendre la pause pique nique au bord du lac.
Le café bien apprécié avec les oursons chocolat guimauve, et nous reprenons la montée direction Saint Julien le Montagnier. Les chevaux sont toujours motivés et leurs pas donnent le rythme de notre belle journée ensoleillée.
L’arrivée aux Campeaux avec la fraîcheur de la fin de journée, nous préparons nos parcs pour les chevaux et les couvrons pour la nuit qui s’annonce très fraîche. Les hôtes nous ont préparé un kir toujours aussi bon avec des toasts de tapenade et poivrons maison. Une excellente daube de sanglier au riesling, suivi d’un tiramisu qu’on a tous dégusté avec plaisir.
Après le repas nous sommes tous fatigués et allons nous coucher dans ce beau gîte, dans nos chambres respectives attribuées par notre guide.


Le dimanche matin pointe son nez, le soleil est au rendez vous, nous allons nous occuper de nos montures avant le petit déjeuner bien copieux qui nous est proposé.
Pour rattraper le retard de la veille nous essayons de nous presser et partir plus tôt pour profiter au maximum de la belle journée qui s’offre à nous. Et cette fois ci notre guide nous emmène du côté de Gréoux et avec vue sur le Verdon.
Des chevaux toujours d’un pas allant se donnent eux aussi à la joie de la randonnée. La matinée s’achève sur le bord du Verdon où une aire de pique nique arborée nous donne envie de nous y arrêter. Des tables en bois à notre disposition, nous profitons pour nous restaurer.
La fin de la pause où après nos traditionnels oursons chocolat guimauve offert par le président nous reprenons la route sur ces beaux chemins de terre rouge. Des petits chemins sillonnent les collines où nous nous suivons gentiment en admirant ces magnifiques paysages que nous offrent les Alpes.
Notre Hubert toujours victime de péripéties, reçoit malencontreusement un coup de sabot dans le tibia qui lui vaut une belle blessure de guerre. Heureusement l’équipe du 13 est réactive Patricia, Nathalie et Gérard,  lui viennent vite en aide pour lui apporter les premiers soins en attendant d’arriver au gîte. Notre belle Patricia prend les choses en mains pour suturer la jambe d’Hubert bien entouré et gardant le sourire. La journée se termine dans la solidarité et l’entraide bien connue du 13 à cheval c’est aussi ce qui fait la force et l’ambiance de ce groupe.
Tout le monde reprenant la route des souvenirs et anecdotes de ce beau week-end plein la tête. Déjà en pensant à la prochaine fois et au plaisir de se revoir…

Éloïse

Voici le lien pour voir l’album et les photos prises par Eloïse et Pascal

J.P Pizza à Berrre le 23 octobre 2022 d’Aline et Philippe

A notre arrivée, je ne savais plus où mettre la tête tellement le nombre de véhicules était  important !!! Une vraie petite foire aux chevaux !! 

J’avais donc bien compris et comme indiqué, que c’était notre point de départ, « La  Joséphine »… 38… C’est le nombre de cavaliers venu de tous les coins de notre bien belle  Provence !! Une importante cavalerie allait se constituer sous nos yeux ! 

Pourtant malgré nos différences, nous avons pris un moment de notre quotidien et nous  nous sommes réunis pour une randonnée dominicale sous le signe de l’amitié et sous un  ciel légèrement dégagé et ensoleillé. 

L’endroit où nous sommes arrivés, reste pour un grand nombre d’entre nous, un lieu  symbolique et pour certains en effet même si ce fut bref dans notre esprit, nous avons  eu une pensée pour notre ami Alain. Voici que Philippe, avec une fierté dissimulée,  prend la tête de cette belle cavalerie… pour nous emporter dans un circuit qui fut  diversifié, du fait que nous avons traversé des champs, des vignes et de superbes sous 

bois parfois près de rivières ou quelques chevaux ce sont désaltérés. 

Quelques petits groupes ce sont constitués, pour le plus grand plaisir de certains. Oui,  cela a permis de faire des connaissances, de prendre des nouvelles des uns et des autres,  de transmettre ses expériences, ou parfois se raconter de belles histoires .. Il faut dire  que tout était propice à la détente.  

Apres cette belle étape matinale, dont certains connaissent le parcours, mais d’autres non. Nous voilà donc arrivés et réunis dans la belle écurie de Philippe et Aline. Tout est à  disposition pour nos compagnons de route et l’installation se fait tranquillement. 

De belles tables nous attendaient avec un buffet apéro et toutes sortes de boissons. . Sans oublier par tradition, le grand panier de crevettes proposé par Aline !! Humm … Il  faut se le dire. !! Nous attendions tous ce moment de réconfort … 

Sami notre ami pizzaiolo était à notre disposition où il a pu nous faire des pizzas à  volonté selon nos gouts …HUMMMMM… Il est vrai pour certains, la file d’attente fut un  peu longue. Et oui car de 38 personnes nous sommes passés à plus de 50 Personnes…  

Aux alentours de 15 heures nous revoilà donc en selle pour le retour… Un long retour  pour certains… Pour d’autres non, Il faut dire que le repas dans son ensemble était bien  copieux !! Malgré ça, notre Philippe avait pensé a réduire le parcours… 

Arrivée à notre point de départ, nos chevaux embarqués, nous voilà encore réunis autour d’un dernier verre de l’amitié, les discussions allaient bon train et ainsi se  clôturait notre belle journée de randonnée. 

Remercions Aline et Philippe pour l’organisation et la logistique. N’oublions surtout pas  nos cavaliers venus des quatre coins de notre belle Provence et qui sans eux rien ne peut  être fait … A bientôt amis cavaliers !! 

Sébastien Vollaire

Cliquez sur le lien pour voir l’album et les photos prises par : Bernard, Cathy, Marc Edde, Poupette et Mthé

Week-end “Au Camping à Méounes” les 15 & 16 octobre de Marc Agnaud

Vendredi & Samedi :

Arrivée en début d’après-midi vendredi avec un beau soleil, installation des parcs et accueil successif de nos camarades. Une belle table de 14 pour cette soirée inaugurée par de fabuleuse pizza, punch fait maison pour l’apéro suivi d’une entrecôte énorme et tendre !!! 

Au départ retardé par Agnès et Patrick qui se sont perdus sur la direction du camping. Un soleil radieux nous accompagne pour une traversée de la forêt de Morières de Montrieux en passant devant les aiguilles de Bavella jusqu’au repas de midi au Siou blanc en passant en sous bois qui ont ravis ceux et celles qui n’étaient jamais venus. Arrivée au camping vers 17h30 bien fatigués de cette journée mais après s’être occupé de nos petites montures, vers 18h30 tout le monde s’installe et se repose pour une super soirée avec une surprise offerte par les patrons : à la clé musique et karaoké ! Une soirée mémorable Marc Vinai nous a fait une interprétation de Vanina que nous n’oublierons jamais avec un fou rire général sans compter bien d’autres interprétations. Mais les filles se sont bien défendues avec un quatuor composé de Maya, Elisa, Agnès et Betty, nous avons eu cependant quelques magnifiques chansons en anglais de la part d’un client, et tout ceci accompagné d’un très copieux couscous préparé par Olivier qui se met toujours en quatre pour nous ravir.

Mais l’heure tardive sonne le moment de se séparer pour aller se coucher avec encore dans les oreilles les vocalises de nos chanteurs.

                                                                                                      Laurence

Dimanche :

Après une soirée mémorable, avec un repas particulièrement bon et copieux, servie par des hôtes accueillants et chaleureux et une ambiance à mettre le feu avec des fous rires terribles et des chanteurs inimitables et uniques. La nuit fut paisible et douce.

Au petit matin, autour d’un bon petit déjeuner, on se remémore les anecdotes et vidéos de la soirée de la veille et voilà que démarre une journée sympathique en perspective. 

Départ à 9 h 30 après avoir démonté les parcs et rangé nos affaires. 

Nous partons sur des pistes,  les chevaux sont tous calmes et le temps semble être avec nous en cette journée d’automne. Sur le parcours parsemé d’arbousiers mûr et  juteux,  les arbustes en pleines fleurs sentent bon l’origan, la marjolaine sauvage. Et leur floraison rose tranche bien avec le vert du paysage.

Après une très grosse montée caillouteuse, on peut admirer la vue sur Signe et les champs. 

Le soleil sort parfois et la température est étonnamment élevée pour la saison.

Après une bonne balade nous voilà arrivée au pique-nique,  les chevaux sont contents et nous aussi ! Tous en rond dans l’herbe bien verte on discute tandis que certains font une sieste. Après avoir abreuvées nos montures grâce  à un puits, nous voilà reparti sur de larges pistes avec un beau soleil chaud.

Arrivés vers 17 h au camping, c’est déjà l’heure de se dire au revoir avec des souvenirs pleins la tête. Vivement la prochaine fois !

Merci à Marc Agnaud pour ce week-end coloré et paisible. 

Christine

Voici le lien pour voir l’album et les belles photos prises par : Christine et Laurence

W.K « Rando des Anciens » à Puyvert les 17 & 18 septembre 2022 de Claire PAGE

Vendredi 16 septembre 2022

Dès 17h, des vans et des camions serrent leurs freins à main à la « Renardière ».Déchargement et installation des équidés dans les parcs et retrouvailles chaleureuses des anciens qui, soudain semblent « rajeunir » !
Et c’est autour d’une table où ça hume bon l’odeur du barbecue, que les discussions vont bon train. Le week-end s’annonçant sportif, chacun rejoint son nid afin d’y rêver à l’avance de ces belles crêtes luberonesques.



Samedi 17 septembre 

9h30 : 19 selles de toutes marques sont en place sur 19 randonneurs aux crinières variées et chaussés de bons fers. Direction Lourmarin, traversant le magnifique hameau des lointes bastides, puis on entame la longue montée, chevauchant la grande piste où des balises équestres orange fluo pointillent notre chemin, ce ne sont que les gilets des chasseurs postés ça et là. Nous admirons lors de cette montée, toute la plaine de la Durance et la montagne Sainte Victoire au loin. Le soleil brille et le vent a décidé de nous accompagner… grrrr
Arrivés alors au sommet, au cœur du massif du Luberon, la vue splendide nous fait découvrir la plaine d’Apt et le mont Ventoux. Après quelques poses photos en bons touristes que nous sommes, une longue descente progressive sur un sentier caladé, superbe et dense en végétation, nous mène dans le vallon encaissé au pied des falaises de Buoux, site d’escalade, jusqu’à l’Aigue Brun (seule rivière du Luberon à être toujours alimentée), ce qui nous permet d’abreuver nos montures. Nous passons au préalable par le fort médiéval de Buoux (oppidum), dont les premières traces d’habitation du site datent de la préhistoire.
Le fort est classé au titre des monuments historiques depuis le 16 décembre 1986.
Après presque 3h de chevauchée, le pique-nique sorti des fontes est apprécié de tous dans une jolie clairière en bordure de l’Aigue Brun.
La seconde partie de la journée est malheureusement émaillée par une belle chute à l’origine d’un tatouage assez volumineux du bras droit de Christine H. Mailys se chargera gentiment du rapatriement sanitaire de la belle Lovepearl et de sa maîtresse de Sivergue à Puyvert. Merci encore à elle. Heureusement, plus de peur que de mal.
Reprenons au départ du pique-nique… Direction l’Auberge des Seguins, se situant dans un cadre idyllique, à 15 mn d’Apt, à 2kms du lieu de notre pique-nique. Et c’est en longeant l’Aigue Brun que les cavaliers remontent sur le village de Sivergue, en sortant de la végétation luxuriante. Ce petit village avec son unique rue est un ancien fief vaudois situé en cul de sac. L’itinéraire se poursuit direction l’Auberge du Castellas (anciennement chez le Sarde), d’où il faut remonter raide jusqu’aux crêtes, pour ensuite entamer l’ultime descente vers le «couscous » qui se profile déjà à la Renardière. Le temps semble alors bien bien long, car malgré que «tous les chemins mènent à Rome » …
Il y en a tout de même de plus courts que d’autres !!!
Les fesses ont chauffé un peu avec 7h30 en selle (ah c’est vieux ils sont insatiables !)

Samedi soir

Un invité non convié s’est imposé avec ardeur : EOLE, le Dieu grec des vents, ayant reçu de Zeus son titre et par la même, la maîtrise des vents qu’il libérait sur demande et gardait enfermés dans une grotte le reste du temps, a, allez savoir pourquoi ?, ce soir là ouvert la grotte alors que l’on avait rien demandé !! Le décoiffage a été instantané.
Bonnets, anoraks, chapkas et laines polaires nous ont transportés en Laponie et les chevaux ont été transformés en rennes … oups ! Il ne manquait plus que le Père Noël !
Les rires ont finalement brisé la glace et le couscous a réchauffé les estomacs et les cœurs

ROM POM POM POM ROM POM POM
« Merci Monsieur le président et tous les cavaliers présents, pour votre participation à cette commémoration. Et n’oubliez surtout jamais qu’la randonnée c’est notre loi. Gardez bien l’pied à l’étrier. Et en avant amis cavaliers »

                                                                                                                       CLAIRE


Dimanche 18 

Après une nuit paisible sans le vent de la veille qui épuise, réveil bien frais avec 7°, faut se réhabituer  soudainement aux températures  fraîches ! Chez Claire dindons et paons en totale liberté viennent nous dirent bonjour devant la tente. Départ à 9 h 30, dans la bonne humeur et le calme. Jolis sentiers dans la forêt du parc naturel du Luberon avec un gros dénivelé positif mais au sommet une vue magnifique sur le mont Ventoux. Ensuite descente très pentue et parcours sur des pistes larges. Arrivée à midi dans le superbe village de Bonnieux à la recherche du cimetière et de l’eau pour nos chevaux.  Une fois trouvée et nos montures bien abreuvées, redescente du village vers le pique-nique ou claire nous attendait à l’ombre avec l’apéro et les croûtons,  un vrai luxe bien apprécié de tous. Après cette parenthèse reposante, c’est repartie pour une montée dans les bois très technique mais également très agréable.  Passage devant la tour Philippe,  édifice privé très originale et belle, au milieu de nul part. Parcours sur des sentiers agréables, parfois dans les vignes avec la vue sur des propriétés magnifiques. Et nous voilà arrivée chez Claire. Après avoir démonté les parcs, on prend le temps de boire un verre tous ensemble et c’est déjà le moment de dire au revoir à notre hôte.

Un grand merci à Claire pour son accueil et ses 2 jours à l’ambiance sympathique et conviviale. 

Christine Limoges

Voici le lien pour voir l’album et les belles photos prises par : Christine Limoges, Maya et Muriel