J.P. “Autour de Puyricard” le 6 octobre 2019 de Patricia et Gérard Caporgno

Les guides du jour avec les pizzaiolos !

Une belle journée ensoleillée, un rendez-vous entre amis à la Quille, près de Puyricard, une rando à cheval entre amis mais pas que !!

Direction la propriété de Gérard et Patricia Caporgno où nous sommes attendus ce midi par son fils. Ce dernier nous a préparé des pizzas maison.

Pas besoin de sandwichs sortis des fontes, nous n’aurons qu’à mettre les pieds sous la table.

Après le petit déjeuner, nous partons par de jolis sentiers tantôt collines, tantôt vignobles avec de belles couleurs automnales.

Arrivés chez nos hôtes, certains non cavaliers nous rejoignent et c’est avec grand plaisir que nous prenons place pour déguster de très bonnes pizzas, le taboulé de Patou ainsi que tarte aux pommes.

Le retour emprunte d’autres chemins tout aussi bucoliques et agréables comme l’a été cette balade d’automne. 

Un grand merci à nos amis pour cette journée. 

Aline Anfossi-Connes

Cliquez ici pour voir l’album et les photos prise par Christiane, Lise, Maurice et Patricia, merci à eux

Camping à La Roche des Arnauds de Gérard Schintu les 28 & 29 septembre 2019

La montée jusqu’au Pic de Charance

Moi c’est Almendra, la jument de Florence et elle m’a encore sollicité pour raconter le week-end passé à la Roche des Arnauds, à côté de Gap.

Vendredi, ma quadrupède est venue me chercher et je suis montée dans la boite roulante, chouette on va se promener. Je suis restée presque 2h30 dans cette boite. Enfin arrivée, je retrouve les copains. Ma 2 pattes fait mon enclos dans un grand espace, au fond du camping. Après le repas, certains dorment à côté de nous, d’autres dans des tentes géantes. J’entends que le diner était très bon et copieux : tourtons du coin, ravioles du Champsaur…. Durant la nuit, j’ai entendu de drôles de bruits, on m’a dit que c’était le brame du cerf !

Samedi matin, je m’impatiente de partir à la (re)découverte des Alpes. Dès que le soleil arrive, les températures montent rapidement. On traverse le village et on commence à grimper. On passe un chemin un peu technique, ça monte dur et il est étroit, faut juste faire attention où on pose nos sabots. Une fois arrivés en haut, la récompense est là, on avait un panorama superbe !

On continue à monter à travers la forêt aux couleurs automnales. C’est beau ! On arrive au pic de Charance, à 1825m, au dessus de Gap, la vue donne presque le vertige. On s’arrête un peu plus loin, à l’ombre pour tout le monde. On se repose, les bipèdes mangent.

On redescend dans la vallée en passant par Rabou avec son église perchée, devant les gorges du petit Buëch. Je reconnais mon paddock. J’ai de l’eau, du foin et même droit à une petite douche car j’ai bien transpiré. Les bipèdes partent de même : douchés, ils se dirigent vers le restaurant du camping où il retrouve Max. On me dit qu’il se régale : boite chaude avec frite et charcuterie. Hé ben, faudra porter tout ça demain ! Le cerf s’impatiente ce soir, il commence son rituel dès 22h. Tout le monde a pu profiter du brame.

Dimanche matin : nous avons de la compagnie, des moutons avec leur berger arrivent vers nous. Après quelques échanges, nous partons vers le village et c’est par une grande piste que nous grimpons la vallée. On trouve un lieu pique-nique idéal à côté des vaches : de l’eau pour nous et de l’ombre, une table pour les bipèdes. C’est une sieste générale s’impose ! Je croyais que nous étions au point le plus haut mais non, on grimpe encore un peu. Puis on attaque la descente par une petite pistouille à travers la forêt. A la fin, on passe au pied d’une paroi rocheuse où des escaladeurs pratiquent leur sport. On tombe au camping et chacun rejoint sa boite roulante. Un « au revoir » et nous voilà sur la route du retour.

Un grand merci à Gérard (et à Portos) pour ce week-end organisé dans les Alpes. Et chapeau au camping les Sérigons où l’accueil est toujours au top.

Almendra

Cliquez ici pour voir l’album et les photos prise par Florence, Muriel, Paul et Michèle, merci à eux.

La rando des anciens

La Rando des Anciens à Puyvert les 30 & 31 mars 2019 de Claire PAGE

Nous avons  rejoint les cavaliers venus la veille à la Randonnée des anciens de bonne heure. Départ 9h30 ! Une côte très raide nous met immédiatement dans l’ambiance, le Lubéron se mérite. Nous chevauchons par des sentiers muletiers fleurant le thym et le romarin. On se croirait dans un livre de Pagnol, au temps des derniers chevriers… Montées et descentes se succèdent jusqu’au village de Bonnieux que nous traversons à cheval. Nous passons sous une  porte de la ville où l’on voit les traces de la herse, ruelles… le temps d’un instant, c’est un voyage dans le temps, lorsque Bonnieux était une cité papale. Son architecture témoigne du prestige de ses occupants au cours des siècles passés :dignitaires, ecclésiastiques, comtes, seigneurs…

Pique-nique et l’heure du retour a sonné. Petit passage par la Tour Philippe, haut perchée, conçue par l’artiste sculpteur Philippe Audibert qui voulait voir la mer. (il est mort avant d’achever son projet). Des sentiers escarpés et des sous bois nous ramènent chez Claire et Bruno où une soirée “commémoration” nous attendait. Un merveilleux apéritif nous fut offert,  suivi d’un copieux repas. Les retrouvailles furent chaleureuses et le point d’orgue fut la chanson créée par Claire, en l’honneur des anciens.

Le lendemain matin nous vit nous lever pas très frais, changement d’heure oblige ! Mais Yvon tenait à ce que nous partions de bonne heure pour…une trentaine de kilomètres ! Direction vers le village de Buoux. Nous avons cheminé à travers de superbes collines, en plein cœur du parc naturel du Lubéron. Nous avons aperçu des grottes, des falaises et des pics qui épousent les contours irréguliers de la rivière Aigue brun. Buoux est un site d’escalade de renommée mondiale actuellement. Mais autrefois, de par sa situation géographique, le village a joué un rôle défensif naturel et ce, depuis la préhistoire.

Nous sommes passés sous les vestiges du fort qui a été édifié au sommet d’un vaste éperon. Il a servi de refuge pendant les invasions au Moyen âge et pendant les guerres de religion. En 1660, Louis XIV en ordonna la destruction et depuis cette date, le village a perdu sa vocation  défensive pour demeurer un village rural et pastoral.

Une pause déjeuner dans une belle clairière et c’était déjà l’heure du retour.

Nous nous sommes séparés la tête pleine de merveilleuses images et le cœur réchauffé par les souvenirs.

Un grand merci à Claire et Bruno pour leur accueil et d’avoir permis que ce week-end placé sous le signe d’une vieille amitié ( mais les nouveaux venus sont très  bien acceptés) soit une belle réussite. Un grand merci à Yvon qui nous a menés par ces fabuleux chemins de notre belle Provence. A l’année prochaine…..

Pascale

 

 

https://photos.app.goo.gl/gGQdgBHoZMG8GPpr8

Pizza à puyricard

Perso “Pizza à Puyricard” de Gérard et Patricia CAPORGNO

Dimanche 14 Octobre 2018

 

 

Nous sommes une vingtaine de cavaliers réunis ce dimanche pour une belle balade automnale derrière Gérard  et Patou qui nous emmènent  découvrir  leurs environs. La campagne Aixoise  est particulièrement belle en ce début d’automne. Nous traversons des vignobles où les vignes se sont habillées de jaune. Nous sommes proche d’Aix mais pourtant de grands espaces de verdure s’offrent à nous avec de temps en temps des bastides magnifiques vestiges des temps anciens où  la noblesse Aixoise  sortait l’été  de la ville pour “prendre le frais” dans les campagnes. Le midi nous sommes invités par Gérard et Patou pour une grande Pizza Party ! Le temps d’attacher nos chevaux, Gérard à déjà enfilé  son tablier de pizzaiolo et le voilà à l’ouvrage devant ses boules de pâte ! 21 pizzas vont sortir du four, avec taboulé et autres gourmandises. Sans oublier la tarte aux pommes et le champagne car c’est l’anniversaire de Patou que nous embrassons encore très fort. Après un moment délicieux dans tous les sens du terme, il est temps de rejoindre nos doudous qui nous ont attendus sagement et de retourner à nos véhicules par un autre chemin,  histoire de varier les plaisirs . Encore une belle journée passée  ensemble alliant amitié,  cheval, nature  tous les ingrédients pour rendre la vie plus lumineuse . Encore un énorme merci à Gérard et Patricia pour l’organisation,  leur accueil et la bonne humeur de chacun.

Aline ANFOSSI CONNES