Les lavandes à Entrevennes 20 & 21 juin 2020 de Paul, Michèle et Patrick

Vendredi 19 juin

25 cavaliers avaient répondu présents pour cette première rando, confinement  oblige, beau temps annoncé pour ce week-end, c’est à la Bastide de Castel que nous nous sommes retrouvés ,heureux de repartir dans nos belles collines et sur le plateau de Valensole ! Une soirée conviviale débutant par le traditionnel apéritif  préparé par la famille Schmidt, avec leur gentillesse et leur générosité habituelles ,autour de la piscine avec un paysage magnifique devant nos yeux ! Ambiance joyeuse autour de la table, les rires fusaient, Christine et ses filles nous ont régalé de beignets de courgettes et d’un poulet, riz curry, suivi d’une tarte maison aux fruits, un repas simple et délicieux, dans un cadre enchanteur et c’est repus que nous prîmes le chemin de nos lits. 

Samedi 20 :                                                                                                                                      

Après un petit déjeuner copieux, tout le monde en selle à 9h30 .Nous rejoignons le Rancure jusqu’à l’étang  du Castellet, les galets roulent sous les pieds des chevaux dans le ruisseau et ça papote et ça rigole, on est heureux ! Un paysage entrecoupé de champs de sauge médicinale et de lavande, des petits sentiers comme on les aime ! Après les chemins forestiers des Pénitents, nous remontons le chemin de Malhivert pour rejoindre notre lieu de piquenique, et oh! le bonheur, une citerne pour abreuver nos chevaux, ouverte en un clin d’œil  par  les copains !  ceux qui avaient eu la bonne idée de mettre leur piquenique dans les fontes, déjeunent, les autres ont la dalle, ils attendent la voiture de Nicolas, nous sommes arrivés plus tôt que prévu !  2 heures de détente et de rires, les chevaux tranquilles sous les arbres, il est où le bonheur, il est où ?  Pour le retour, nous arrivons par des  sentiers, aux branches basses, aux ruines de la Baume, bastide du 17ème siècle, et passons devant l’oratoire St Joseph, ( patron des travailleurs )  tout autour les terres étaient cultivées à l’époque, nous passons le bois St Martin ,Château Lévin et traversons le village du Castellet devant les habitants  étonnés de voir autant de chevaux ! Passage à l’étang de Rancure et arrivée à la Bastide de Castel où les chevaux dans les parcs nous font la fête !  23 kms pour cette belle journée, nos loulous ont été  au top comme d ‘habitude  ! Nourris, abreuvés, et tranquilles dans leurs parcs, douche pour nous  et direction apéro  sur la terrasse, Charly nous rejoint, heureux de retrouver tous les amis ! Le repas avec un gratin dauphinois et une tarte citron meringuée, nous comble de bonheur ! Christine et ses filles ont encore assuré ! 35 personnes à table ! Une soirée mémorable pour cette première rando ! Merci à Michèle, Paul et Patrick pour cette balade magnifique ! On s’ est régaléééé ! On attend demain avec impatience !  

Christiane

Dimanche 21  :

Après une nuit bercée par le vent, nous voilà réunis autour du petit déjeuner.  9h28 précise en selle a dit Paul ! pour un départ 9h30 tapante! La journée s’annonce belle et chaude. Certains se remémorent les péripéties de la même randonnée, l’année précédente.. Nous voilà partis pataugeant dans le cours d’eau,le Rancure ombragé par de magnifiques arbres. Nous cheminons par des sous bois, traversons des clairières verdoyantes où les chevaux volent des brins d’herbe.. Les sabots écrasent du thym qui dégage son parfum caractéristique. Nous (enfin surtout les montures) grimpons, descendons des sentiers. Les fleurs paradent. On peut voir des orchidées sauvages. La bonne humeur est au rendez vous , tellement contents de pouvoir partager cette première randonnée post dé confinement et dernière avant l’été. Nous descendons vers le Colombier, lieu- dit abandonné à la végétation mais dont les pierres murmurent des souvenirs du passé à qui veut les écouter. Les chevaux s’abreuvent à la source et nous amorçons la remontée vers le plateau d’Entrevennes.

Au détour du chemin, une vue  à couper le souffle nous attend !

Un paysage pittoresque s’offre à nous! Une débauche de couleurs nous assaille: les couleurs de la Provence pavoisent. A l’horizon, les Alpes, bleutées par la brume chaude, mettent en valeur le blond des blés qui ondulent, contrastant avec le bleu des lavandes. Plus loin, le mauve des fleurs de sauge sclarée  ( fixateur de parfum) s’oppose  au vert des tiges, au ciel azur mis en valeur par de paresseux nuages blancs. La beauté sublime de la nature exubérante! Tout n’est que contraste et malgré  tout harmonie. Il ne manque que le chant des cigales .

Puis, repus par tant de splendeurs, nous avons chevauché vers le Bistrot d’Entrevennes où nous attendaient des nourritures plus  terrestres: un couscous suivi d’un délicieux gâteau aux fraises et mascarpone. ( tellement bon que certaines, dont je tairais le nom, ont demandé d’une petite voix à laquelle on ne peut rien refuser une deuxième part..)

Puis ce fut l’heure du retour et la fin de ce week-end end enchanté!

Un grand merci à nos charmants hôtes qui ont sublimé le lieu où ils habitent ainsi qu’aux organisateurs, Michèle et Paul sans oublier Patrick.

Pascale

En cliquant sur le lien, vous pourrez voir l’album et les très belles photos que nous devons à Christiane, Gilles, Paul et Patricia. Merci à eux

J.P. d’Yvon “Sainte Victoire et repas à la Maison de la Légion Etrangère” 8 Mars 2020

Nous sommes une vingtaine de cavaliers ce dimanche au pied de la très majestueuse Ste Victoire. 

Notre balade aujourd’hui est gastronomique car nous allons déjeuner à la maison de la Légion Étrangère à Puyloubier . Une maison de retraite qui accueille les anciens retraités,  invalides de ce corps d’armée. Elle est implantée dans un site remarquable superbement entretenue , et elle est dotée d’un restaurant avec vue sur les vignobles qu’ils entretiennent car ils produisent également du vin qu’ils vendent à leur boutique.

Notre  départ à cheval se fait sur le piémont de la montagne, sentiers un peu abruptes et rocailleux  qui obligent certains cavaliers à mettre pied à terre, mais nous avons de bonnes montures attentives aux difficultés et les 2 heures et demi de la matinée se passent sans encombre !

A midi tapante ( rigueur militaire ), nous attachons nos chevaux sur une esplanade herbeuse, et les laissons se reposer pendant que nous nous dirigeons vers la salle du restaurant où de nombreux amis  non cavaliers sont venus nous rejoindre .

Une grande tablée a été dressée et nous commençons par un joyeux apéritif puis les plats s’enchaînent , saumon fumé,  légumes avec carré d’agneau, fromage , dessert. Très bon et servi selon la tradition du service à l’assiette par les anciens légionnaires reconvertis en serveurs. 

Après le repas, passage obligé à la boutique où certains se laisseront tenter par quelques bouteilles de vin .

Puis Yvon nous ramènent par les champs de vignes, cette fois ci des terrains souples où l’on peut se lâcher dans de beaux galops !

Arrivés à nos véhicules, petit pot d’au revoir puis  chacun ” se rentre ” heureux de cette belle journée ensoleillée dans les paysages de Cézanne. 

Un grand merci à Yvon pour l’organisation de la journée et à vous tous d’être là ! 

Aline ANFOSSI CONNES 

Ici le lien pour voir l’album et les très belles photos, merci à nos photographes Lise, Sandrine Depaix et Poupette.

J.P. Chapelle Ste Consorce de Lise le 1er mars 2020

Après une semaine avec des chaleurs de printemps on se lève sous la pluie, ce n’est vraiment pas de chance ! Avant de partir on regarde la météo qui nous annonce des pluies éparses et une météo qui s’arrange en cours de journée, on décide donc d’y aller, de toute façon tout est prêt depuis la veille il ne reste qu’à embarquer les chevaux. On part donc direction Puits d’Auzon par la super route sinueuse entre Pourrières et Rians mais en allant doucement ça passe sans problème. On passe Puits d’Auzon et on se gare au premier parking mais bizarre il n’y a que Pascal ! Certes on est en avance il est 8H30 (et oui je progresse) on se demande si on est garé au bon endroit (le téléphone ne passe pas…..). On décide quand même de descendre les chevaux surtout que la pluie s’est arrêtée. Finalement une fois prêts, on se rend compte que tout le monde est garé un peu plus haut on les rejoint à pieds pour prendre un petit café et déguster quelques petits gâteaux préparés par Lise avec amour (lol). On prend finalement le départ en direction d’un sommet, dont j’ai oublié le nom, par un chemin escarpé mais la vue vaut vraiment le coup, on surplombe Vauvenargues à l’endroit d’un ancien village dont il ne reste que des pierres ! On repart par des chemins un peu plus roulants mais le temps se rafraichit, le vent se lève et on se prend des petites gouttes de pluie. On commence à avoir froid….. On arrive à la chapelle Sainte Consorce, une toute petite chapelle de pierres. Le chemin pour y arriver se mérite les chevaux sont trempés malgré le froid. Arrivés devant la chapelle on se retrouve tous serrés les uns contre les autres (qu’est ce qu’ils sont gentils nos chevaux !) Devant, l’ambiance est spéciale avec le froid et la transpiration on se retrouve dans un nuage de brume. On a tous faim mais avec ce temps on se demande où l’on va bien pouvoir s’arrêter…. On décide d’aller jusqu’au sommet du Concors  où se trouve une vigie où l’on pourra profiter d’un super panorama à 360 degrés sur la vallée de la Durance, les pré-Alpes , le Luberon, les Alpilles , l’étang de Berre au loin ainsi que sur Jouques en contrebas. A notre étonnement ce secteur est encore très boisé et préservé des habitations. On trouve un peu plus bas un endroit à l’abris du vent et on trouve quelques arbres où attacher nos chevaux. Et la chance nous sourit, le soleil pointe enfin son nez et on commence à se réchauffer. Finalement contre toute attente la pause déjeuner en devient agréable ! On repart l’après-midi par le même chemin au départ, puis on bifurque vers le château du Grand Sambuc où on entend des voitures tourner. A 20 minutes d’Aix-en-Provence, le domaine du Grand Sambuc, avec son château et son circuit au cœur d’un espace Natura 2000, associe sport automobile et écrin de verdure sur 600 hectares de montagnes et de bois. On ne s’arrête pas on continue notre chemin en direction de Puits d’Auzon. Après avoir chargé les chevaux on se dit au revoir en profitant d’un petit pot autour du camion d’Alain et des petits gâteaux de Lise. Merci Lise pour cette jolie balade !

Agnès

Voici le lien pour voir l’album et les superbes photos que nous devons à nos photographes : Pascal, Sandrine Fillol et Lise

J.P. Autour de la Ste Baume le 23 février 2020 de Gérard Schintu

Bonjour, me voici de nouveau narratrice de cette journée ! Ne soyez plus surpris quand on demande à ma bipède de rédiger le compte rendu car c’est moi Almendra, sa jument, qui s’y colle ! 

A la fraiche, elle vient me chercher pour me mettre dans la boite roulante. Après quelques virages, je retrouve mes copains. Pas un seul nuage à l’horizon, ça va être une chouette journée. Portos, toujours aussi en forme, nous mène vers Plan d’Aups et forcément ça grimpe. On prend un chemin en corniche qui surplomb une des vallées de la sainte Baume. On aperçoit les alpes avec les sommets enneigés. Avec le soleil et ces températures printanières, on va vite chaud et soif car on a toujours nos poils d’hiver. On croise une source sur le plateau. Une halte s’impose pour nous.

On longe ensuite à contre bas de la barre rocheuse sur un chemin idéal. On arrive au restaurant. Les bipèdes saluent d’autres bipèdes qui sont venu sans les copains. J’espère les voir la prochaine fois. J’entends qu’ils vont manger des alouettes avec des pâtes, tarte aux pommes (tu prendras un bout pour moi ?) avec café. On essaye de se reposer au milieu des bipèdes curieux car ça en grouillait dans le coin. Pas de pommes mais des carottes, j’accepte quand même.

On repart sur le plateau puis on attaque la descente. Avant d’arriver aux boites roulantes, on fait une halte près d’une source aux couleurs particulières. Ils nous laissent en bas, à eux de marcher un peu ! 

Au parking, ils se disent « au revoir », « merci » à Gérard et c’est le retour à la maison. 

Almendra

Voici le lien pour voir l’album et les photos que nous devons à nos photographes : Agnès, Christiane, Florence, Sandrine Depaix et Gérard Cantareil

J.P “Autour de Velaux” le dimanche 9 février 2020 d’Alain VIAN

Nous sommes une vingtaine de cavaliers à nous retrouver à la Joséphine ce dimanche. Accueillis par Alain et Nicole, nous partons bon train sous une température printanière.  Traversée de la rivière dès le départ, puis montée dans la pinède sous les ruines d’un ancien château fort. 

Balade amicale et tranquille, nous déjeunons sur une aire sportive attablés au soleil. Petite sieste, discussions entre amis.  Puis retour par d’autres chemins afin d’éviter la descente glissante dans la rivière. Personne parmi nous ne veut prendre le bain !!

Merci à nos hôtes du jour et à tous les participants !  A une prochaine.

Aline Anfossi Connes 

Voici le lien pour voir l’album et les belles photos que nous devons à nos photographes Patricia et Sandrine, merci à toutes les deux

Souvenir Roger Didier à Peynier du dimanche 8 décembre 2019 de Alain Armilano

Nous sommes une vingtaine de cavaliers ce dimanche réunis pour une des dernières rando de l’année. Il fait un temps magnifique, la journée idéale pour être à cheval. Nos chevaux vont bon train .
Nous montons très vite sur le plateau qui domine la Bouilladisse avec une vue à 360° sur la Ste Baume, la Ste Victoire et les Alpes toutes enneigées qui constituent un magnifique décor. Alain agrandit la boucle et passons par le lieu dit de Kirbon.
Vers 13h , nous arrivons chez Cobalto, qui nous reçoit toujours très bien dans son petit lieu chaleureux . Quatre cavaliers venus de Trets, ainsi que des non cavaliers, nous rejoignent et nous formons ainsi de belles tablées.
Apéro, assiette de charcuterie, riz viande et choux à la crème maison, j’ai même droit à mon assiette végétarienne ! Vers 15h , on se remet en selle pour un retour par des sentiers où Gérard nous fait le coup de la variante !
Tous regagneront leurs véhicules après cette belle journée hivernale.
Merci à Alain d’avoir organisé la traditionnelle journée en mémoire de “Papi Roger”.

Aline ANFOSSI CONNES

Ici le lien pour voir l’album et les belles photos, merci à nos photographes : Patricia Caporgno, Sandrine Depaix et Maurice

Week end à Eygalières de Marc et Muriel Vinai les 30 novembre et le 1er décembre

Par un matin frais mais ensoleillé, nous voici réunis à la Sarriette. Quelques uns sont arrivés dès vendredi soir. Marc et Muriel nous mènent sur les chemins des collines  des Alpilles. Nous commençons par traverser le vieux village d’Eygalières qui est un site qui fut occupé dès le Néolithique. Les rues anciennes résonnent des pas de nos chevaux, rappelant aux vieilles demeures le temps jadis. Puis nous logeons des vignes dont les ceps se sont parés des couleurs automnales; nous chevauchons à travers des pinèdes qui exhalent les senteurs de la garrigue. Nous mettons nos pas dans ceux des romains sur une partie de la voie romaine et nous font déboucher sur le site de Glanum à Saint Rémy . 

Le site est à l’ombre et l’air frais, ce qui nous fait chercher un lieu plus ensoleillé pour pique-niquer. Et c’est sur les hauteurs que nous trouverons l’endroit le plus propice. Nous sortons les victuailles de nos fontes et Marc égaie le repas de ses inénarrables blagues…un peu sexiste. ( les filles, une revanche s’impose…)  Le pâle soleil n’est pas suffisant pour une sieste et nous repartons. Les vues sont sublimes. Le blanc de la roche calcaire tranche sur le bleu du ciel. Le temps est magnifique. Entre deux collines, à l’horizon, nous apercevons les usines de Fos et la mer . Au détour d’un virage, le Ventoux enneigé apparaît. Mais tant de beauté ne nous empêche pas d’être préoccupés par la météo du lendemain…la pluie est toujours annoncée. 

De retour à la Sarriette, nous nous occupons de nos chevaux, nous préparant aux averses. 

Les boissons chaudes nous rassemblent sous la tonnelle, rejoints par Marie-Thé, Christiane et Charly. Le feu de cheminée nous attire à l’intérieur. Devant notre inquiétude par rapport à la météo, René, notre hôte, nous fait remarquer qu’ en général, on se préoccupe beaucoup trop de demain et pas assez du présent. Et qu’il sera temps d’aviser demain matin…la voix de la sagesse! Mais Marc, se fiant à internet, décide d’annuler la journée du lendemain. 

 L’apéritif nous réunit autour du vin de noix, tapenade et caviar d’aubergine maison et autres amuse-bouches  délicieux. Nos hôtes nous régalent d’un savoureux repas, ponctué par les anecdotes des uns et des autres. Les souvenirs affluent et l’ambiance est chaleureuse. Cependant la fatigue nous rattrape et nous pousse au lit. Le président et madame occupent une chambre, Charly et Christiane une autre. Le pauvre Gérard est contraint de partager le dortoir avec les filles. Ambiance colonie de vacances mais extinction des feux rapidement. Le lendemain matin, nous nous retrouvons brièvement autour du petit déjeuner puis, sous la pluie, nous embarquons  rapidement nos chevaux. Un beau week-end bien qu’écourté.

Un grand merci à nos hôtes et à Marc et Muriel !

Pascale

Voici le lien pour voir l’album et les belles photos prises par :  Christiane, Maya et Sandrine

J.P Paella à St Chamas le 17 novembre 2019 de Marc et Muriel VINAI

Nous nous retrouvons, à plusieurs cavaliers pour une balade dans les collines de Miramas, autour d’un bon café, de thé et de cake le tout proposé par Muriel. Marc n’est pas avec nous car il s’occupe de préparer la paella que nous dégusterons à midi. Nous nous occupons avec entrain de brosser et de seller nos montures.
Dans cette fraicheur matinale (-2°) chacun a pu se préparer puis partir à son rythme dans cette nature escarpée, mon cheval était tout “guilleret” et s’est mis à partir au galop alors que je n’étais pas complètement en selle…
Après quelques kilomètres de montées et de descentes dans la colline, mon cheval n’a rien trouvé de mieux que de faire du saut d’obstacle devant un arbre tombé sur le sentier.
Nous sommes tous arrivés aux écuries de Marc et Muriel pour y laisser les chevaux le
temps de ce restaurer chez nos amis à quelques km de là et Marc est venu nous chercher en van, ce qui a donné lieu à quelques rigolades, tous entassés comme du bétail !!
Au repas nous avons eu de la sangria, du vin chaud, jus de fruit accompagnés de chips, de toasts grillés au fromage, des olives, bref un délice. C’est alors que tout le monde s’installe à l’abri et au chaud pour déguster la paella préparée par Marc, un régal pour nos papilles, puis fromage et café gourmand, c’est dur de repartir après tout ça mais il faut songer à rentrer pour une petite balade digestive de 1h30, avec encore une fois des montées et des descentes où j’ai bien failli y laisser ma tête. Arrivée pas trop tard au parking, pour remercier ma monture avec quelques carottes. Super journée et un grand merci à tous de m’avoir si bien accueillie.

Amandine

Voici le lien pour voir l’album et les photos qui témoignent de l’ambiance qui régnait, merci à nos photographes : Florence, Lise et Sandrine

Week end au Rocher d’Ongles le 9 et 10 novembre de Marc Agnaud

Une journée sous le soleil avec une belle lumière automnale.

Vendredi soir et Samedi 9 :


Christine la propriétaire avait déjà commencé les parcs pour nous, très appréciable. Nous étions arrivé les premiers suivit de Gérard dit moustache qui ne le connaît pas ! Ensuite ce fut le tour d’Alain, Gérard et Patricia, le premier groupe puis Lilian, Solène, Jacky et Christophe vers 20h qui était totalement gelé, il fait froid quelle horreur moi qui aime le chaud.. Nous nous retrouvons en compagnie d’une partie du groupe du 05 super-sympa autour d’un repas excellent avec entrée de tomates, gratin de courge et cannette tout bio, en dessert crumble pomme poire, bref un régal. Petit-déjeuner à 8h pour un départ à 9h30 direction la chapelle St Michel. Marc gère tous les cavaliers avec application, vous me direz que je ne suis pas impartiale.

Ce matin tout est gelé au secours !!!. Mauvaise nouvelle Sandrine et Patricia ont un pneu qui a éclaté sur l’autoroute, du coup départ retardé pour 10h c’est normal pas possible de partir sans elles. Bravo à toutes les deux de s’être sortie de cette péripétie !
Au départ du gîte, nous croisons sur le chemin deux gros chiens de garde de troupeau
menaçant, nous continuons en les ignorants mais rapidement, nous empruntons un
chemin de feu, bitume au travers d’un petit hameau de maisons en vieilles pierres, puis un tout petit sentier, de nombreux sous bois à l’automne avec des couleurs flamboyantes sous les rayons du soleil, arrivés à la chapelle petite pause-déjeuner en plein soleil, que du bonheur. 14h30 retour au gîte par un long chemin en sous-bois sur sol souple, superbes paysages parcourus de montagnes, merci pour cette belle journée.

Ce soir ambiance danse, Solène et son père ont dansé un rock. Jacky et Lilian une valse, puis pour finir Lilian et Patricia Nanni. Pour le repas du soir nous dégusterons en entrée quiche épinard salade, gratin dauphinois gigot d’agneau et encore tout bio ! Humm. Fou rire et ambiance décontractée. Merci à Marco pour cette belle journée…

Laurence Fiore

Dimanche 10 :

Par un dimanche matin à la météo incertaine, pluie ou flocons, nous voilà chevauchant par des sous-bois aux couleurs automnales dignes d’un paysage canadien. Le rouge, l’orange, le marron se disputent le devant de la scène. Le grand chêne nous réunit pour une photo souvenir. Le bruit des sabots, foulant les pierres, est amorti par les feuilles mortes jonchant le sol. Au détour d’un chemin, la bergerie la Pascaloune nous accueille pour le pique nique. Avec un peu d’imagination, on peut entendre le bêlement des moutons qui devaient y trouver refuge autrefois. Un bois nous permet d’attacher les chevaux et une clairière nous offre une jolie vue sur la forêt.

Le retour se fait toujours dans cet environnement aux couleurs flamboyantes. Nous
longeons une bergerie surveillée par un chien portant un collier anti-loup, rappel de la vie sauvage qui peuple ce coin de nature et qui se fait l’écho de la dure vie de nos ancêtres.

Retour aux véhicules de bonne heure pour reprendre la route…. un grand merci à Marc, l’organisateur de ce week-end qui a enchanté nos yeux !

Pascale Gandiol

Voici le lien pour voir l’album photos et les belles photos, merci à nos photographes : Laurence, Lilian, Patricia Nanni et Sandrine Depaix

J.P. “Autour de Puyricard” le 6 octobre 2019 de Patricia et Gérard Caporgno

Les guides du jour avec les pizzaiolos !

Une belle journée ensoleillée, un rendez-vous entre amis à la Quille, près de Puyricard, une rando à cheval entre amis mais pas que !!

Direction la propriété de Gérard et Patricia Caporgno où nous sommes attendus ce midi par son fils. Ce dernier nous a préparé des pizzas maison.

Pas besoin de sandwichs sortis des fontes, nous n’aurons qu’à mettre les pieds sous la table.

Après le petit déjeuner, nous partons par de jolis sentiers tantôt collines, tantôt vignobles avec de belles couleurs automnales.

Arrivés chez nos hôtes, certains non cavaliers nous rejoignent et c’est avec grand plaisir que nous prenons place pour déguster de très bonnes pizzas, le taboulé de Patou ainsi que tarte aux pommes.

Le retour emprunte d’autres chemins tout aussi bucoliques et agréables comme l’a été cette balade d’automne. 

Un grand merci à nos amis pour cette journée. 

Aline Anfossi-Connes

Cliquez ici pour voir l’album et les photos prise par Christiane, Lise, Maurice et Patricia, merci à eux